C'est un jeu de rôle dans lequel vous incarnez un adolescent orphelin ou un des adultes travaillant dans l'établissement.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

 

 La pierre au souvenir.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mya Ly

Mya Ly

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/05/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeDim 8 Juin - 21:58

Voulant rester seule avec elle même, Mya se rendit à l'extérieur, où s'enfonça a travers de petites trouffes d'arbres poussant ici et là. Sa veste violette perdit quelques fils, mais s'était bien là son dernier soucis. Elle aboutit à un lac, grand comme celui de son enfance. L'adolescente aux iris violacés avanca sur la petite plage, et se rapella les bons moments passés chez ses grands-parents. Elle se vit nager et rigoler avec sa grand-mère. Elle se vit écouter les légendes racontées par son grand-père. Soudain, la jeune fille se rendit compte qu'elle pleurait. Ignorant cela, elle remarqua une belle pierre plate, comme celle qu'il y avait sur le bord du lac, en avant de son ancienne maison. Mya sourit. Elle l'attrapa et l'observa. Dans celle-ci, elle vit ses parents qui souriaient, la petite fille avec qui elle traînait dans son ancien orphelinat, où elle se sentait bien, pour une fois. Et, la regardant, elle pris consience qu'elle regrettait plus que jamais son annicenne vie. La jeune fille prit la roche et la jetta le plus loin possible, de façon à ce que elle comprenne que tout cela était passé, qu'une nouvelle vie commençait. Mya n'avait jamais été aussi bien. C'est vrai, elle allait encore faire à croire qu'elle avait peur des humains et tout ça, mais, dans le fond, elle était comme le monde. Et ce côté, il allait ressortir quand elle allait être seule.

-Ouf, une bonne chose de faite, se dit-elle .

Elle entendit un craquement, comme si quelqu'un avait pilé sur une branche. Elle se releva, et regarda autour d'elle. Son nouveau caractère était caché. Maintenant, c'était au tour de Mya, la timide de voir dans les yeux violets de la jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
Maki Katsutato

Maki Katsutato

Nombre de messages : 24
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeMar 1 Juil - 0:40

Il était encore tôt dans la matinée et Maki, n'ayant pas cours, ne savait que faire.
Elle se souvint alors du lac dont la cousine de Daijure lui avait parlé. Un endroit calme et charmant. Elle se dit que le peindre serait agréable, surtout avec cette lumière un peu fébrile que déposait l'astre matinal sur toutes choses. Elle s'imagina déjà les belles couleurs que cela allait donner, et tenta de se représenter la taille du lac, car elle n'en avait jamais vu. Bien sur, s'était elle passionnée pour les photos de lochs écossais qui se trouvaient dans ses vieux manuels scolaires, mais ce n'était pas pareil.
Impatiente, donc, elle saisit une toile, un chevalet, sa petite mallette de peinture à l'huile et se dirigea vers la forêt.
Elle prit un petit chemin de terre et de son pas rapide arriva à la lisière du bois. Là, elle voyait déjà une parcelle d'eau, assoupie, bercée par les la brise légère et les rayons du soleil qui faisait scintiller l'onde en milliers d'éclats miroitant.
Elle courrut et arriva juste devant le superbe spectacle. Elle s'extasia, sourit joyeusement, son regard pétillant et resta tétanisée deux minutes, ses cheveux voletaient autour de sa nuque, de son cou caché par le col roulé de se robe bleu marine qui frôlait ses genoux.
Puis elle décida de trouver un endroit où poser son cehvalet, près d'une pierre où elle pourrait s'assoier. Elle continua donc sa marche et vit une jeune fille aux cheveux plutôt courts lançant une pierre plate de toutes ses forces.
Elle se déplaça en direction de l'adolescente et fit craquer une branche. A ce bruit, cette dernière lui fit face et l'observa de son regard parme.
Alors Maki lui fit un petit sourire et fit éclater pour une fois la jarre de ses sentiments :
- Ce lac est magnifique, s'écria t'elle en le balayant du regard. Tu ne trouves pas ?
Elle s'assit sur un roc de taille moyenne, posa son chevalet et soupira en ouvrant sa malette de peinture :
- Je n'arriverai jamais à rendre sur une toile toute sa beauté ! L'Homme est incapable, face à la pureté et le charme de Dame Nature !
Sa spontanéité et son enthousiasme lui rosit les joues, la rendant ainsi très jolie. Elle coinça une mèche de chevux qui chatouillait son nez derrière son oreille et là, elle s'empourpra réellement.
Cela ne lui était jamais arrivé, de parler à voix si forte, de dire ce qu'elle pensait avec autant d'intonations et de sentiments dans la voix.
Son éducation lui avait appris à modérer ses émotions aussi elle craignait que son interlocutrice ne soit choquée de cette expansion déplacée, puisque les deux jeunes filles ne se connaissaient pas.
Maki balbutia :
-Je..Mon nom est Katsutato Maki... Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Mya Ly

Mya Ly

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/05/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeMer 2 Juil - 15:32

- Je... Je... Mon nom est Mya Ly... T..tu viens faire quoi, ici? L'endroit est b... bien caché, n..non? Là, elle va me prendre pour une folle... Et... Je ne t'ai jamais vu ici... Tu est nouvelle? En tout cas, moi ca fait quelques semaines.... horrible.

Mya riait en son for intérieur. Elle s'amusait follement à jouer le rôle d'une petite fille chétive et parano qui avait peur de tout. En tout cas, cette fille s'emblait assez gentille et rêveuse. Peut-être une future amie, qui sait? Mais, elle n'était pas prête à lui révéler sa véritable identitée tout de suite. Si tout le monde sait que la petite Mya est en réalitée quelqu'un qui s'affrime et prend sa place, à quoi servirait de jouer le rôle. En tout cas, elle était un peu méfiante vis-à-vis sa nouvelle conaissance...

(désolée pour la longeur du texte, je n'avais plus d'idée :cow )
Revenir en haut Aller en bas
Maki Katsutato

Maki Katsutato

Nombre de messages : 24
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeJeu 3 Juil - 13:18

Maki pensait avoir fait une bévue, en effet, la dénommée Mya semblait très mal à l'aise. Peut-être était elle naturellement timide ou, comme elle l'avait redouté, Maki l'avait choquée.
Ou peut-être bien les deux.
Ses questions lui paraissaient... étranges.
Car, assise devant une toile vierge, un pinceau à la main, il était difficile de ne pas comprendre l'intention de la jeune fille aux longs cheveux noirs.
Cependant, politesse prime, Maki lui répondit le plus calmement possible, cachant son enjouement au plus profond d'elle, afin de mettre Mya en confiance.
- Je suis nouvelle en effet ; je suis arrivée hier.
Je ne savais que faire, donc j'ai décidé de peindre, ce lac me paraît être un bon sujet.
C'est un endroit calme et isolé, c'est pratique pour dessiner et se recueillir, se retrouver soi-même.

A son ton, on pouvait comprendre ce qu'elle sous-entendait. Elle avait la voix désolée d'avoir dérangé Mya, les jeunes recueillis à Kaora ont tous eu une vie plus ou moins difficile, et certains avaient du mal... Et même ceux qui avaient fait leur "deuil" pouvaient craquer à certains moments.
Elle craignait d'être arrivée à un de ces moments où l'on a vraiment envie d'être seul.
C'est le genre de chose que Maki ne connaissait pas spécialement, ou plutot ne connaissait plus. Chaque fois qu'elle rentrait dans sa chambre de bonne et qu'elle pleurait, elle l'avait vécu.
Et même, elle avait passé toute son enfance dans la solitude, alors merci, elle avait donné !
Mais elle comprenait très bien que les pensionnaires de l'Orphelinat aient eu une vie et une enfance très joyeuses, et qu'ils pouvaient avoir été traumatisés par un choc qui les avait plongés dans un monde qu'ils pensaient n'avoir jamais à côtoyer.
Pour Maki, c'était l'inverse, cet orphelinat était sa chance, sa chance de commencer une nouvelle vie, d'avoir des amis, de rire aux éclats et tout ce qui fait la vie d'une jeune fille normale.
Elle se rendit compte qu'elle rêvassait et cligna deux fois des yeux et attendit la réponse de son interlocutrice.


(c'est pas grave, c'est pas comme si t'avais écrit trois lignes flower
Revenir en haut Aller en bas
Mya Ly

Mya Ly

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/05/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeJeu 3 Juil - 15:02

- Ah... Emmm... Oui, c'est un... un très bon sujet. Elle a l'air mal à l'aise Mais... ne t'inquiète pas, tu.. tu me dérange pas, j'était en train... de me souvenir du passé... maintenant oublié, dit-elle en passant une main dans ses cheveux et en souriant un peu.

En fait, la dénommée Maki lui avait "partie sa journée", et dans le fond de son coeur, elle souriait comme jamais elle ne l'avait fait. Soudain, Mya inspira un bon coup, et regarda sa nouvelle "amie". Devrait-elle le savoir? Son vrai caractère ne pourrait-il pas défoncer la serrure qui le retient? Peut-être, mais vaut mieux être prudent. Alors, même si son coeur voulait avoir une confidente, elle commença par des questions:

- Et... comment... Euh non. J'espère ne être trop indiscrète, mais comment tu es entrée ici? ...Mais ne te sent pas obligée, dit!
Revenir en haut Aller en bas
Maki Katsutato

Maki Katsutato

Nombre de messages : 24
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeJeu 3 Juil - 16:45

Maki avait très envie de peindre. Son chevalet et sa malette étaient ses objets les plus précieux hormis son sabre et la photo du groupe du club de kendo. Mais la jeune fille postée tout près du lac semblait vouloir bavarder :
-Comment es-tu entrée ici ?
La thèse d'une Mya très timide et solitaire était étiolée par cette question.
Maki n'était pas du genre à faire des blagues vaseuses à tout bout de champ de type "Par la porte". Aussi, la sensuelle adolescente résuma son arrivée à Kaora à la jeune fille aux iris violacés. Elle raconta vaguement son passé, car elle venait à peine de se lier d'amitié avec Mya :
- Ma mère est décédée à ma naissance. A la suite d'un fâcheux incident survenu durand ma douzième année, j'ai du fuir mon cercle familial. Mon père m'a renvoyée "pour mon bien" me laissant juste un sabre et une pension mensuelle. J'ai acheté une chambre de bonne sous les combles d'un petit immeuble vieillot dans un quartier prolétaire de Tokyo. Je n'ai pu trouver mieux, car à douze ans on ne peut travailler. Dans le collège où j'étais, il y avait à peine des uniformes et des problèmes de discipline étaient récurrents. Je me suis mal-adaptée et ai redoublé une classe, les élèves se moquaient de moi à cause de mon apparence et de mon assiduité en cours, je n'avais pas d'ami.
Comme je n'allais pas laisser mon sabre prendre la poussière et attendre que le premier voyou ne le vole, j'ai décidé de m'inscrire à un club de kendo. Le seul que j'ai trouvé était situé à cinq kilomètres de mon collège.
J'ai économisé et en 4e j'ai pu m'offrir l'inscription. C'était un endroit où je me sentais bien et en plus, j'apprenais à me défendre. Cependant, la pension que je recevais chaque mois partait vite. A la fin de la dernière année du collège, un de mes sempai (à l'évocation de Daijure, elle sourit un peu et rougit imperceptiblement) qui secondait le maitre à qui j'avais expliqué que j'étais quasi-orpheline m'a conseillé l'Orphelinat Kaora.
La secrétaire est sa cousine.
Voilà comment je suis arrivée ici.


Elle avait dit ça d'un ton posé, calmement, sentant la brise légère et les rayons du soleil caresser sa peau. Elle avait volontairement omis son enfance solitaire dans une famille aisée, son éducation étrange avec son père, ainsi que les deux tentatives de viol. Elle n'allait pas raconté tout cela à une jeune fille dont elle ne savait pas grand chose.
Elle se remémora en fixant l'onde du lac les visages de sa nourrice, de son père, de ses camarades ricanant et de Daijure.
Elle sortit brutalement de ses pensées et vira au pourpre. Elle baissa la tête, non pas que ces souvenirs la fassent souffrir ; c'était son passé et elle s'en accommodait, mais elle avait honte d'avoir dit ça si facilement.
Elle se retourna vers Mya, l'observa en souriant un peu timidement et attendit sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Mya Ly

Mya Ly

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/05/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeVen 4 Juil - 15:24

-Mmmm, pauvre toi, murmura la jeune fille en rajustant sa veste de laine.

Son regard était remplit de tristesse. Elle ne jouait plus son rôle, elle était vraiment remplie de haine et de désespoir. Bien qu'elle ait jetée la pierre, elle éprouvait encore des sentiments pour son passé. La colère passa dans ses yeux, et elle ne pouvait supporter qu'une autre de ses amies s'en aille d'une façon ou d'une autre, comme sa "best" à son ancienne maison. Tremblante, elle n'osait pas partir, de peur que Maki le prenne personellement. Tout ce qu'elle voyait à présent, c'est le bandit qui avait attaqué son ancien toit et le feu crépitant qui dormait dans son coeur, ce jour là. Mais le plus difficile à supporter était le souvenir de la meilleure amie qu'elle n'avait jamais eue qui était étendue sur le sol, partie vers l'au-delà. La jeune fille aux yeux violet ne comprenait pas pourquoi les policiers n'avait pas été assez rapide pour éviter le drame. Avec les autres, ce jour là, elle pleurait toutes les larmes de son corps.

Quand elle sortit de ses pensées, ses yeux étaient pleins de larmes; elle pleurait en silence, comtemplant la lac, si pur, si.... merveilleux. Lorsque, d'un mouvement de la tête, elle aperçu Maki, elle la regarda profondément, tellement que Mya pouvait, si elle l'aurait pu, lire dans l'esprit de sa nouvelle amie. La jeune fille baissa les yeux, respira et s'assit, prise d'un simili-vertige, serrant les dents.
Revenir en haut Aller en bas
Maki Katsutato

Maki Katsutato

Nombre de messages : 24
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeVen 25 Juil - 19:24

Mya avait les yeux pleins de larmes quand, quelques secondes après que Maki ait fini son récit, elle se retourna et la regarda si intensément qu'on eut cru qu'elle voulait user de la télépathie.
Etrangement, cela fit disparaitre toute rougeur de ses joues. Sa timidité s'était envolée.
Sa nouvelle amie s'installa maladroitement.
Mais à présent, Maki ne sut plus quoi dire. Aucune des leçons de civisme qu'elle avait reçu de son père n'était intitulée :"Que faire après avoir raconté sa vie à une orpheline qui s'est isolée avec très certainement pour but d'"exorciser" d'elle-même son passé".
Car, elle en était sure, Mya ne pleurait pas par empathie, mais parce que le passé trouble de Maki lui avait rappelé le sien.
L'adolescente aux yeux de cobalt fit ce qui lui semblait le plus naturel pour ce genre de cas en dépliant un mouchoir de tissus brodé dans le coin du sigle de la famille Katsutato et le donna à son amie.
Elle lui sourit et, calmement, commença à déposer de la peinture sur la toile.
Revenir en haut Aller en bas
Mya Ly

Mya Ly

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 28/05/2008

La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitimeSam 26 Juil - 15:48

- Merci beaucoup. Ah oui, ne t'inquiète pas, ce n'est pas de ta faute si je pleure. C'est que tu me rappelle mon ancienne amie. Elle était aussi jolie, aussi jeune et aussi gentille que toi. Elle me manque, mais tu n'y est pour rien , ne t'inquiète pas, sur ce, l'adolescente souria un peu.

En fait, Mya avait la certitude que Maki l'avait en quelque sorte réconfortée. Tout en songeant à comment oublier ce drame, elle sourit à son amie. Puis, après, d'un mouvement rapide et gracieux, elle se leva en s'éraflant un peu contre la roche et y déposa le précieux mouchoir.

- Merci de ce moment, est la seule chose qu'elle dit avant de s'enfuir dans les bois, perdant en chemin un morceau de toile avec le nom de Lyna Yoshigi dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La pierre au souvenir. Empty
MessageSujet: Re: La pierre au souvenir.   La pierre au souvenir. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La pierre au souvenir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orphelinat Kaora :: Le parc de l'orphelinat :: Le lac-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser